Le parafoudre, un essentiel à la protection des installations électriques

Les dispositifs de protection par parafoudre sont obligatoires dans certains départements français. Mais servant à protéger les installations électriques et les appareils qui y sont reliés, le parafoudre devra toujours être mis en place à titre de prévention des méfaits des éclairs et des foudres.parafoudre

Le principe de fonctionnement du parafoudre

Le parafoudre est un dispositif qui sert à protéger les installations électriques contre les éventuelles surtensions causées par les foudres et éclaire.Installé depuis le tableau électrique, cet élément disposé comme un circuit ouvert va dévier le courant excédentaire vers la terre. Ainsi, l’amplitude de cette surtension aura un impact non dangereux pourl’installation électrique et l’appareillage électrique.

Pour fonctionner, le parafoudre reposé sur le même principe qu’un interrupteur qui, au-delà d’une certaine tension va se fermer en laissant passer l’excès de tension produit par la foudre vers la terre.Dans un cas inverse, la foudre qui frappe le sol, d’où provient la surtension va être retenue par le parafoudre afin d’épargner les installations et appareils électriques.

Si le parafoudre, un essentiel à la protection des installations électriques est donc très utile en matière de sécurité, il n’est obligatoire que dans certains départements français. La norme NF C 15-100 détermine en effet les départements dans lesquels cette installation est indispensable. Toutefois, le parafoudre pourrait aussi être installé à titre de prévention dans les autres départements.

Comment installer le parafoudre ?

Le parafoudre est le type de protection contre la surtension le plus utilisé et le plus efficace. Pour procéder à son installation, il faut réunir un certain nombre d’élément notamment le parafoudre, le câblage, le disjoncteur de connexion et accessoirement les blocs multiprises. Lorsque tous ces éléments sont réunis, il faut commencer par couper le courant par le moyen du disjoncteur général.

Le parafoudre pourra par la suite être relié au tableau électrique à condition que celui-ci soit muni d’un disjoncteur différentiel. Apres l’installation dans le tableau électrique, il faut également que le parafoudre soit relié à un disjoncteur de déconnexion ou divisionnaire par lequel les câbles doivent passer avant de s’intégrer au parafoudre.

Le parafoudre devra aussi ressortir de la terre tout en étant connecté au bornier de terre. Une fois tous en place, le parafoudre pourra protéger toutes les installations électriques. Toutefois, les équipements électroniques peuvent être protégés individuellement en installant des blocs multiprises équipés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *