Meilleures astuces pour bien négocier un crédit immobilier

Vous souhaitez obtenir un crédit immobilier avantageux et au meilleur taux, mais n’êtes pas un as de négociation ? Pas de panique. Effectivement, ce n’est pas toujours évident de réussir à négocier votre crédit surtout lorsqu’on sait que les banques sont aujourd’hui de plus en plus exigeantes par rapport à l’obtention d’un crédit. Pour vous aider alors, découvrez à travers cet article quelques bonnes astuces pour assurer votre négociation de crédit immobilier.

Mettre en avant vos points positifs en tant qu’emprunteur

Pour pouvoir négocier votre crédit, il est important que vous puissiez présenter à votre prêteur un bon dossier. Ainsi, pensez à apporter la preuve d’un taux d’endettement faible, d’une bonne stabilité professionnelle et aussi d’une bonne gestion de compte. Aussi, l’apport personnel peut véritablement vous aider à obtenir un crédit dans un besoin d’argent urgent. Si possible, priorisez un apport d’au moins 10 % de la valeur du bien immobilier. Pour obtenir un crédit au meilleur taux, il est conseillé d’avancer un apport de 20 à 30 %.

Bien choisir votre assurance emprunteur

Il faut savoir que l’assurance représente souvent le 1/3 du coût total du crédit. Ainsi, vous pouvez considérablement alléger le coût total de cotre crédit en optant pour une assurance moins chère. De plus, sachez que vous n’êtes pas obligé de choisir l’assurance emprunteur proposée par le prêteur. En effet, il est possible pour vous d’opter pour un autre assureur vous proposant une offre plus avantageuse. Ainsi, prenez le temps de comparer les offres d’autres agences d’assurances pour alléger votre crédit.

Faire jouer la concurrence

Pour savoir négocier les conditions de votre crédit, informez-vous auprès des autres banques et organismes de prêt. En effet, consultez les autres établissements pour connaitre les conditions et les offres qu’ils proposent. De cette manière, vous pouvez faire jouer la concurrence et obtenir un crédit au meilleur taux. Pour négocier le taux, n’hésitez pas à faire valoir les offres proposées par la concurrence. Vous pouvez également solliciter un courtier en crédit immobilier qui négociera pour vous.

Négocier les indemnités de remboursement anticipé

Si vous pensez qu’il serait possible qu’une entrée d’argent importante puisse vous permettre de faire le remboursement anticipé de votre crédit, sachez que le prêteur peut vous imposer les indemnités de remboursement anticipé ou IRA. Ces frais sont souvent à hauteur de 3 % du capital restant dû et ne pouvant excéder 6 mois d’intérêt. Ainsi, il est important de mettre ces frais parmi les questions à négocier. En sachant bien négocier, vous pouvez être exonéré totalement de ces indemnités.

Savoir négocier les frais de dossier

Parmi les frais à négocier, il y a également les frais de dossier. En effet, lors de votre demande de prêt, n’hésitez pas à négocier ces frais avec votre banquier. En faisant jouer la concurrence, vous pouvez négocier considérablement ces frais de dossier. De plus, les banques sont aujourd’hui de plus en plus nombreuses et peuvent parfaitement faire une croix sur ces frais pour se démarquer, car ils ne représentent pas une somme d’argent importante dans leurs gains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *