Comment organiser vos diagnostics immobiliers à Nantes ?

Si vous devez vendre un bien immobilier, il est indispensable de réaliser un certain nombre de diagnostics. Certains devront être présentés aux acheteurs au moment de la vente mais d’autres sont nécessaires auparavant. Afin de vous éclairer, voici quelques indications.

Quand faire un diagnostic immobilier ?

Au moment de déposer votre annonce dans les différentes agences immobilières de votre choix, il est obligatoire de présenter le DPE, le diagnostic de performance énergétique. Ce dernier permet aux acheteurs potentiels de se rendre compte des dépenses annexes de leur futur bien immobilier et des travaux à prévoir en matière d’isolation par exemple.

Tous les autres diagnostics peuvent être fournis au moment de la vente, mais il est toutefois conseillé de les produire au plut tôt afin d’éclairer au mieux les personnes qui viendront visiter le bien que vous vendez.

Qui réalise un diagnostic immobilier ?

Si la loi Carrez peut être vérifiée par un agent immobilier ou un géomètre, tout comme l’état des risques naturels, miniers et technologiques, ce n’est pas le cas des autres diagnostics. Ces derniers doivent être réalisés par un diagnostiqueur immobilier certifié par le Cofrac.

Il est important de vérifier l’attestation de la personne à laquelle vous faites appel et surtout sa Responsabilité Civile Professionnelle. En effet, en cas de diagnostic défectueux, il vous est possible de vous retourner contre l’expert afin d’obtenir des dommages et intérêts.

De plus, le technicien choisi ne doit pas avoir de lien financier ou officieux avec des entreprises qui travaillent dans le milieu du bâtiment afin de ne pas fausser les expertises. De même, vous ne devez pas avoir un lien quelconque avec l’agence à laquelle vous faites appel. En d’autres termes, cette dernière doit être impartiale et indépendante, et doit fournir une attestation en ce sens. C’est le cas d’une société comme Allodiagnostic.

Quels délais prévoir pour vos diagnostics ?

En faisant appel à une entreprise de diagnostic durant une période creuse, vous avez plus de chances d’obtenir un rendez-vous rapidement, ce qui peut se révéler utile lorsque vous êtes pressé. En réalisant vos diagnostics à l’avance, vous ne perdrez pas de temps au moment de conclure la vente.

Durant l’expertise, le temps sur place dépend de la taille de votre bien immobilier. Selon les diagnostics, cela peut demander une à quatre heures par expertise.

Combien de temps sont valables les diagnostics ?

Les documents sont valables plus ou moins longtemps selon le diagnostic auquel ils sont relatifs. En ce qui concerne l’état amiante, il est valable sans limite de temps à partir du moment où votre bien immobilier n’a pas fait l’objet de travaux, tout comme l’expertise pour la loi Carrez. Le diagnostic pour le plomb est également valable sans limite en l’absence de modifications ou de résultats positifs. Si la présence de plomb est avérée, il est obligatoire de présenter un document daté de moins d’un an.

Le DPE est valable dix ans, tandis que le diagnostic termites et l’ERNMT-ESRIS sont limités à six mois de validité. Enfin, les installations électriques et de gaz doivent être vérifiées tous les 3 ans si dans le cadre d’une vente ou 6 ans pour la mise en location.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *