Achat immobilier au Pays basque : l’échange définitif

Dans les régions basques, l’échange définitif est une formule devenues courantes. En effet, alors que des propriétaires y sont confrontés à des changements d’habitation chaque année pour différentes raisons, le nombre d’investisseurs en immobilier Pays basque ne cesse de s’accroitre. À noter qu’il existe plusieurs sites spécialisés en transaction donnant l’opportunité de faire des rencontres immobilières. Que ce soit pour une acquisition d’une résidence à Biarritz, à Bayonne ou à Anglet, les candidates à l’échange définitif y trouveront sûrement leur compte.

Ce mode d’acquisition, comme les autres types de transaction classique, fait l’objet d’un contrat spécifique. Il présente des avantages considérables. Le payement des frais liés à l’échange est, notamment partagé par les deux parties. En effet, Le principe de cette option consiste à chaque partie de prendre successivement la place de vendeur, puis celle d’acheteur. Quant à l’évaluation des biens, elle se base sur la déclaration estimative des propriétaires. À souligner qu’il est tout à fait faisable de solliciter les plates-formes qui proposent des estimations gratuites. Par ailleurs, si des différences importantes sont constatées entre les valeurs, l’investisseur qui en dispose de la moins élevée verse une somme en compensation (soulte).

L’échange définitif : quels principes ?

Pour vous qui souhaitez investir dans l’immobilier Pays basque, sachez que les deux parties sont soumises aux mêmes obligations légales. Celles-ci seront matérialisées par un contrat de vente à signer devant le notaire. Aussi, chaque propriétaire doit inclure dans ce compromis les détails des éventuels diagnostics ainsi que les conditions suspensives. Ces éléments seront annexés à l’acte de vente sous la dénomination de « Dossier de diagnostics techniques ». Ils ont une valeur informative permettant à chaque candidat de concrétiser l’affaire en toute connaissance de cause. À titre d’information, les diagnostics techniques doivent être effectués moins d’un an avant la date de l’échange.

Pour estimer le coût des diagnostics, vous pouvez vous adresser à un expert en immobilier Pays basque qui saura présenter un prix global intéressant. Il est également pratique d’avoir un aperçu des diagnostics à réaliser en demandant un devis sur un site spécialisé. Celui-ci peut, par la suite, transmettre les renseignements à d’autres professionnels en immobilier pour comparer.

Que faire si un prêt est encore en cours sur un bien à échanger ?

Il est important de noter que deux options peuvent se présenter dans le cas où un prêt est toujours en cours sur l’un de biens à échanger. Si le financement est garanti par une hypothèque sur le bien concerné, il est obligatoire de libérer complètement ce dernier au préalable. D’une part, cela peut être considéré comme un remboursement par anticipation du crédit octroyé. D’autre part, c’est une manière comme une autre de lever l’hypothèque. Toutefois, certains établissements financiers proposent une ou plusieurs solutions pour remplacer l’ancien prêt par un autre sur le nouveau bien.

Bon à savoir

Si les valeurs des biens à échanger sont les mêmes, la gestion de la transaction est simple. Vous ne payerez que 5 % du coût de mutation. Celui-ci se porte sur la valeur de l’un des deux logements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.