Comment choisir son RC Pro professionnel de l’immobilier ?

Vous comptez démarrer en tant que professionnel de l’immobilier ? Ce peut être en tant qu’intermédiaire dans les transactions et gestionnaires de fonds ? Vous devez respecter certaines démarches comme la souscription d’une Responsabilité professionnelle des professionnels de l’immobilier. Voici quelques bons à savoir sur cette démarche.

Une obligation imposée par la loi

Il faut comprendre avant toutes choses que la responsabilité professionnelle des professionnels de l’immobilier est une assurance obligatoire. Elle est imposée par la loi Hoguet pour tous prestataires souhaitant intervenir dans n’importe quel genre de transaction, impliquant la pierre : vente, achat ou mise en location. À titre d’information, elle est exigible depuis le 2 janvier 1970 et est devenue des conditions de base pour l’obtention d’une carte professionnelle.

Son rôle premier est d’assurer les avoirs du prestataire de service, et ce, contre tous les accidents : pertes, cambriolage ou encore accusation mettant en cause sa responsabilité civile. Mais elle vise également à protéger les investisseurs contre les vices de procédures et les erreurs faites par l’agent immobilier. En règle générale, elle rembourse le client en cas de mauvais diagnostics, dégâts dans l’immeuble pendant que ce dernier était sous sa garde, perte de clefs et les dépenses qui en découlent, etc.  Dans chaque cas, l’assurance agit sous deux formes différentes. Elle peut rembourser les frais imputer au rétablissement de la situation et/ou couvrir les dépenses pour une défense juridique. Mais tout dépend aussi de la qualité de votre contrat. D’où l’importance de bien étudier chaque proposition avant de s’engager. En effet, les assurances ne se ressemblent pas toutes, que ce soit en termes de tarifs ou de délai et de zone de couverture. Il en est de même pour les conditions de remboursement.

Il semble être nécessaire de souligner que la RC pro s’adresse à toute une panoplie d’agent. Cela va des mandataires et chasseurs immobiliers en tout genre aux syndics de copropriété.

Trouver le bon contrat pour vous

La Responsabilité professionnelle des professionnels de l’immobilier se souscrit auprès de n’importe quel organisme spécialisé. Ce peut être les banques comme les entreprises d’assurance. Cette concurrence impacte grandement sur les tarifs. De quoi vous permettre de trouver facilement votre bonheur. En effet, professionnel ou non, le prix des assurances est un détail d’une grande importance pour les Français. Pour votre information, certains prestataires proposent désormais des contrats adaptés aux situations des novices sur le marché.

Pour ceux qui souhaitent faire une gestion des fonds, au lieu de simplement devenir un mandataire, il semble préférable d’étudier le pack 2 en 1 présenté par certains assureurs. Il s’agit d’une assurance qui joue à la fois le rôle de Rc pro et de Garantie financière. Par le biais de ce dernier, vous vous évitez de faire une double démarche. Ce côté pratique en a déjà séduit plus d’un.

Choisir le bon RC Pro se fait en fonction de vos besoins. Dans les devis, prenez le temps d’étudier les zones d’intervention des assureurs. Cela vous permettra de déterminer aussi votre public cible en toute connaissance de cause.

Et bien évidemment, vous ne devez pas oublier la réputation des prestataires. Une simple vérification en la matière vous permettra de faire le bon choix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.