Vendre sa maison avec ou sans agence : que choisir ?

Dans le cadre d’une transaction immobilière, tous les préparatifs doivent être bien réalisés jusqu’au moindre détail. Bien que l’objectif soit de vendre le bien rapidement, ce n’est pas une raison de négliger certains points. Toujours dans cette optique, nombreux sont ceux qui s’interrogent s’il vaut mieux passer par une agence ou effectuer la vente soi-même.

Les avantages existent dans les deux cas, mais il faut se baser sur sa situation pour mieux choisir la procédure adaptée. Voici quelques conseils à recevoir pour faciliter son choix face à cette divergence.

Vendre avec agence est plus onéreux

Bien que toutes les tâches difficiles soient à la charge de l’agence, il est normal que celle-ci aille facturer les interventions. La tarification se déroule sous forme de commission. C’est-à-dire des frais calculés en fonction du prix de vente ainsi que des démarches effectuées.

En général, son estimation est comprise entre 5 à 10% du coût intégral de la propriété. Pour une maison a vendre à Bruxelles, il faut tenir compte de ces paramètres avant de se lancer dans les opérations transactionnelles. En tout cas, vendre avec agence permet d’avoir une meilleure position dans le marché.

Vendre avec agence permet d’avoir plus de chances

À l’aide d’une agence immobilière, toutes les démarches fastidieuses d’une vente de maison sont assurées. Du montage de devis à la signature de l’acte définitif en passant par la recherche de potentiels clients, tout va être à la charge de l’agence.

Dans cette mesure, le propriétaire n’a plus à se préoccuper des opérations de gestion. L’étude de faisabilité du projet est entre de bonnes mains. Ainsi, la concurrence ne va pas poser problème et la maison va être vendue rapidement dans de meilleures conditions.

Vendre sans agence permet d’économiser son budget

Aucun texte de loi n’interdit le fait de vendre sa maison sans passer par une agence immobilière. Il s’agit d’un acte tout à fait légal et autorisé. Juridiquement, on a affaire à une vente entre particuliers. Dans cette mesure, le propriétaire du bien n’a plus à payer les commissions. Ce qui va permettre une économie pouvant aller jusqu’à 10% du prix total de vente. Ainsi, le bénéfice va être plus imposant.

D’autre part, vendre sa maison sans agence permet d’ériger soi-même le devis du bien. Cette certaine liberté est déterminante dans le but d’acquérir une nouvelle propriété. De ce fait, il est également possible d’avoir une meilleure place dans le marché.

Vendre sans agence connaît quelques limites

Le premier inconvénient de vendre sa maison soi-même repose sur le temps. C’est le propriétaire qui va se charger de toutes les procédures juridiques ainsi que toutes les démarches nécessaires pour la transaction. Il doit commencer par s’occuper de la rédaction et de la publication de l’annonce. Une fois cette étape terminée, il doit se consacrer à la détermination du prix de vente de la maison en tenant compte de la concurrence.

Si l’annonce fait mouche, il doit organiser les visites à l’aide d’arguments convaincants pour inciter les intéressés à l’action. Tous les documents qui se rapportent à la propriété doivent être réunis dans cette optique. En cas d’accord, la rédaction du compromis de vente ainsi que la signature de l’acte définitif sont aussi à la charge du propriétaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.